Votre vue

Votre vue

Nos yeux sont sollicités tout au long de notre vie. Et pourtant nous n’en prenons pas toujours soin comme ils le méritent.
Nous vous aidons à y voir plus clair.

La myopie

Vision de loin altérée. Le myope voit bien de près, mais plisse les yeux pour voir de loin. L’oeil « trop long ». La distance est trop grande entre la cornée (début de l’oeil) et la rétine (fond de l’oeil).

La solution est un verre concave qui repousse l’image sur la rétine.

L’astigmatisme

L’astigmate a une vision brouillée et déformée pour toutes les distances d’observation. Les lignes horizontales, verticales et obliques sont déformées. Il confond des signes proches (N et H, B et D, 8 et 0). Ces déformations sont dues à une anomalie de courbure de la cornée : elle est plutôt ovale au lieu d’être sphérique.

La solution est un verre dont les courbures compensent celles de la cornée.

La presbytie

Passé 45 ans, la vue de près se brouille progressivement. Ce n’est pas un défaut de la vision mais la conséquence inéluctable du vieillissement. Avec l’âge, le cristallin perd de sa souplesse et n’assure plus la mise au point en vision près.

La solution est un verre progressifs qui soulage la vision de près et intermédiaire sans affecter la vision de loin.

L’hypermetropie

Vision floue de près alors que la vision de loin reste correcte. L’oeil est trop court ou pas assez puissant pour assurer la bonne mise au point. Fatigue et maux de tête en sont les premiers signes.

La solution est un verre convexe qui rapproche les images sur la rétine.